Contactez-nous au +33 (0)1.58.71.21.99





Indicateurs techniques

Outils complémentaires pour peaufiner votre analyse technique

Bande de Keltner



Description

L’indicateur « Bandes de Keltner » a été présenté pour la première fois dans le livre « How To Make Money in Commodities » écrit par Chester W. Keltner. Par la suite, l’indicateur a été développé par Perry Kaufman dans son livre « The New Commodity Trading System and Methods ». Appartenant à la famille des indicateurs d’enveloppes mobiles, les bandes de Keltner permettent d’encadrer l’évolution des cours autour du prix moyen et en fonction de la volatilité.

A la différence des « Bandes de Bollinger », les Bandes de Keltner ne sont pas basées sur la mesure statistique comme l’écart-type mais sur la mesure de la volatilité basée sur l’indicateur Average True Range présenté dans la première section.

Information :
Les bandes de Keltner ont été conçu pour être utilisées exclusivement sur des cours car elles utilisent dans leur calcul l'indicateur ATR (Average True Range). L'utilisation des Bande de Keltner sur d'autres sources de données (Exemple force relative) peut donner des résultats atypique ou incohérent même si ceux-ci peuvent paraitre correcte visuellement



Méthodes de calcul

1°) Il faut calculer la moyenne mobile à x périodes :

• Moyenne = MMA(Source, Periode)

2 °) On calcule l’indicateur Average True Range qui fait partie des indicateurs de mesure de la volatilité.

• AvgTrueRange = Moyenne (TrueRange,Periode), où

• TrueRange = TrueHigh - TrueLow

- TrueHigh - la valeur la plus grande entre la clôture de la veille et le plus haut du jour.
- TrueLow - la valeur la plus petite entre la clôture de la veille et le plus bas du jour.

3 °) On peut calculer la bande haute et la bande basse :

- La bande haute = Moyenne + Facteur x AvgTrueRange
- La bande basse = Moyenne + Facteur x AvgTrueRange

Avec facteur : la valeur numérique permettant d’obtenir un écart plus ou moins grand par rapport à la moyenne.



Analyse

Lors de trading range on peut utiliser les bandes de Keltner comme les niveaux de support et de résistance. Ainsi lorsque la valeur clôture à proximité de la bande haute, on considère la valeur comme surachetée et on doit s’attendre à un mouvement de correction. Inversement, lorsque la valeur clôture à proximité de la bande basse, la valeur est survendue et on peut s’attendre à une reprise technique.

Afin d’augmenter la fiabilité des signaux, il est préférable d’utiliser les bandes de Keltner avec d’autres oscillateurs, tels que RSI et la Stochastique.

En tendance, c’est à dire lorsque la pente de la moyenne est ascendante ou descendante, il est pratique d’utiliser l’indicateur afin de trouver le meilleur moment pour prendre ses bénéfices. Ainsi lorsque les cours évoluent au-dessus de la bande haute, la position acheteuse peut être conservée. Le moment de prise des bénéfices intervient lorsque la valeur réintègre la bande haute. La situation est inverse lors des tendances baissières.



Graphique
Copyright Waldata (c)

Besoin d'aide ?